AQUITAINE ACTIVE : Financeur solidaires pour l'emploi
Accueil/ Actualités/ Témoignages

Reprise d'une activité de taxi : exemple d'entrepreneuriat féminin

Publié le 02.08.2016
Nom : Chantal MARQUES
Coordonnées : CASTELJALOUX

Chantal Marques, activité Taxi
Très Petite Entreprise à Casteljaloux
 
Outils financiers mobilisés par Aquitaine Active :
Prêt à taux zéro : 15 000€
Garantie FGIF : 15 000€ sur un prêt de 75 000€
 
Madame MARQUES Chantal recherchait depuis environ 3 ans une affaire de Taxi à reprendre dans l'agenais. Suivie par la Chambre de Métier 47, elle concrétise son projet par la reprise d'une licence à Meilhan sur Garonne, dans le cadre du départ à la retraite de l'exploitant actuel.
 
« C’est ma banque, la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou Charente qui m’a orientée vers Aquitaine Active me permettant d’alléger le poids du crédit et de sécuriser mon projet. La garantie bancaire pour les femmes a été une agréable surprise pour moi et un élément de sérénité pour la reprise de l’activité.
 
La collaboration avec Aquitaine Active m’a permis d’approfondir mon projet dans toutes ses dimensions, tant au niveau financier que stratégie commerciale. Le regard extérieur de Monsieur Maurisset a notamment mis en lumière la nécessité d’anticiper la stratégie en termes de publicité. Dans le cadre de ma reprise d’activité, c’est un enjeu fort pour moi afin de pouvoir diversifier ma clientèle. Le cédant  s’était spécialisé dans l’activité de taxi pour prestation médicale. Moi j’avais envie d’autre chose et de prendre de la hauteur sur l’orientation de mon activité.
Alors l’accompagnement d’Aquitaine Active a ouvert de nouveaux horizons sur  mon chemin de chef d’entreprise. Je suis très heureuse d’avoir ma propre affaire.
Le bilan des 6 premiers est bon même si cela n’est pas évident de faire changer les mœurs dans les petits villages. J’ai démultiplié ma présence sur mon secteur et le démarchage afin de me faire connaître et d’élargir la clientèle de mon prédécesseur. J’ai ainsi pu passer le cap et maintenir la direction que je m’étais fixée. Je veux travailler différemment et apporter une ouverture à mon métier.
En outre, je peux m’appuyer sur les bonnes relations avec mon ancien patron pour développer mon réseau. Travailler son réseau c’est primordial surtout dans un secteur concurrentiel comme le mien.
Et puis au quotidien pour mes clients, j’essaie d’apporter des petits plus pour me différencier et nourrir le bouche à oreille. »
 

contact · Mentions légales · Extranet ·
Ce projet a été co-financé par le Fonds Social Européen